La Purge Yogique, le grand nettoyage de l’Intestin

LA PURGE YOGIQUE, LE GRAND NETTOYAGE DE L’INTESTIN 

img_20180305_2113011.jpg

Qu’est-ce que la purge yogique?

La purge yogique est une technique simple et efficace pour faciliter le transit et faire un nettoyage complet de l’ensemble du tube digestif.
Le terme sanskrit est Shankha Prakshalana. Le mot Shankha signifie « un mollusque à la coquille en forme de spirale » ; et représente donc ici les intestins avec leur forme torsadée et légèrement conique dont le calibre va continuellement en rétrécissant. Le mot Prakshalana signifie « nettoyer complètement ». Ainsi, la purge yogique (ou Shankha Prakshalana) est une pratique Yogique / Ayurvedique de purge intégrale des intestins.


Pour qui?

La purge yogique est utilisée pour nettoyer l’ensemble du système digestif (c’est-à-dire de la bouche à l’anus) et est particulièrement recommandée pour les personnes qui souffrent de troubles intestinaux. Cette technique purifie le tube digestif au bout de 3-4 heures. Elle est dans ce sens intéressante car elle donne de bons résultats dans une courte période de temps et en utilisant uniquement de l’eau salée et pas des produits chimiques.


Comment pratiquer?

Pour pratiquer Shankha Prakshalana, on utilise de l’eau salée tiède et on pratique quelques postures de yoga (asanas).


L’eau salée

il faut boire un verre de 250ml d’eau salée tiède (un verre) puis pratiquer des asanas en les répétant 8 fois : cela constitue une première série. Il faut ensuite recommencer cette série complète 5 ou 6 fois. A la fin du processus vous aurez donc ingéré environ 1,5-2 litres d’eau.


Les asanas (les postures physiques) 

Ces postures suivent un ordre bien défini qui correspond à la configuration du tube digestif:

  • Tadasana (cela permet l’ouverture du pylore)CollageMaker_20180305_173513875
  • Tirayak Tadasana (l’eau s’infiltre dans les moindres recoins de l’intestin)
  • Katichakrasana (la torsion et la pression créées facilitent le passage de l’eau à l’étage inférieur)
  • Triyak bhujangasana (l’eau entre dans le gros intestin)
  • Udarakarchan (cela permet une dernière contraction/relaxation du gros intestin). Ainsi les dernières selles stagnantes dans le côlon sont éliminées avec l’eau salée.


Précautions :

Il est important d’être en bonne santé pour pratiquer Shanka Prakshalana. Il est également important d’avoir une bonne nuit de sommeil la veille de la  pratique,
Il faut bien se reposer et se couvrir pendant une heure environ après la pratique et ensuite il faut manger léger, un khicheri (Riz & lentille bien c

uits avec des épices et du ghee) ou un bouillon de poulet conviennent parfaitement.
Les intestins sont plus sensibles après la pratique, donc il est primordial de reprendre l’alimentation normale progressivement, en ne mangeant que des aliments faciles à digérer quelques jours après la pratique.


Contre-indications

Shanka Prakshalana doit être évité par les moins de 15 ans, en cours de la menstruation et lors de la grossesse. Il est contre-indiqué en cas d’hypotension, d’ulcère, de problèmes rénaux, de diabète chronique ou de maladie mentale.

Séjour Purge Yogique slide04.jpg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :